La correspondance scolaire

Depuis les vacances de la Toussaint, nous faisons une correspondance scolaire avec une classe de maternelle de Caen, une petite et moyenne section.

Mais qu'est-ce qu'une correspondance scolaire ?

La correspondance scolaire :

- Elle permet la mise en place d'une pédagogie du projet.  Elle est un véritable ferment de la vie coopérative de la classe car elle favorise le travail d'équipe et développe l'esprit de coopération (l'organisation des groupes, la répartition des tâches s'imposent). Les questions des correspondants motivent des travaux de recherches ; l'enfant est amené à travailler pour que d'autres le lisent

- Elle réveille le désir de lire et d'écrire et se révèle être un support particulièrement efficace pour l'apprentissage de la langue (communication en situation réelle).

- Elle est pluridisciplinaire ; elle motive la mise en oeuvre de travaux touchant les différents domaines d'activités. 

- Elle permet aux enfants de s'ouvrir aux autres, à un monde différent (connaissance et compréhension de l'autre, acceptation des différences, confrontation de modes de vie, usages, coutumes, opinions.....).

- Elle favorise le développement de liens d'amitié (importants pour la formation de la personnalité et la connaissance de soi).

Que peut-on envoyer ?

- Des lettres individuelles : dans cette forme de correspondance, c'est l'aspect affectif qui prédomine. L'enfant écrit  ce qu'il veut à son copain, raconte sa vie plus personnelle (ses goûts, ses sorties, sa famille...)

- Une lettre collective : il s'agit souvent d'un échange de questions et de réponses intéressant toute la classe .

- Des documents écrits réalisés collectivement : albums, journaux de classe, comptes-rendus d'activités, de sorties, d'enquêtes, des recettes avec le plus souvent des photos pour illustrer (rédaction de légendes...etc).

- Des jeux sur support papier ou numérique 

- Des CD audio : chants, poésies, commentaires de classe et enregistrés.

- Des CD vidéo ou petits films en pièce jointe (avec appareil photo par exemple).

- Des réalisations d’art plastique

Notre point de départ ?

Oui, mais... Pourquoi une classe de petits-moyens avec une classe de CM2 ?

Il est vrai qu'au départ rien ne pouvait supposer que nous travaillerions ensemble !!!

Il se trouve que l'enseignante de cette classe n'est pas n'importe qui, mais "Pipelette n°1" ! 

Pour la petite histoire, le jour de la rentrée, je me suis présentée en LSF et j'ai signé mon prénom que Thumette (une danseuse sourde) m'avait donné cet été...

Je suis en LSF "Pipelette n°2... J'ai expliqué qui était Pipelette n°1 pour qu'on comprenne mon signe !

Et puis, pendant les vacances, nous nous sommes rencontrées avec Lucie, et, je leur ai offert les recettes faites en classe.

... L'idée est venue aussitôt... Catherine , Pipellete n°1 !, a dit qu'elle les referait en classe avec ses maternelles...

... Une autre idée est venue... Mais pourquoi pas échanger sur les recettes !!!

... une autre autre idée est venue... Catherine me dit que si on échangeait sur les recettes... on pouvait carrément faire une correspondance scolaire !!!!

Mais bon sang, mais c'est bien sûr ! Nous pourrions travailler ensemble sur des livres tactiles que nous allons fabriquer...

... 1000 et 1 idées nous sont parvenues dans nos têtes en ébullition !!!

Je ne vous en dis pas plus... Il faut des surprises...

En tous les cas... Notre idée va se concrétiser, et est même en train de se concrétiser, car aujourd'hui, les petits cuisinent !

Concrètement cela donne quoi ?

Nous allons échanger sur ce que nous faisons, ce que nous écoutons, ce que nous lisons.

Nous nous enverrons des photos, des lectures audio, des vidéos, des questions...

Les CM2 vont se pencher sur Les 3 petits cochons que les Petits-Moyens sont en train d'étudier, les Petits-Moyens feront les décors du spectacle des CM2...

Une très belle aventure commence !


doisneau-2218-l-harmonica-1944.jpg




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site